Les Hologrammes

Galerie Flaq, 36 rue Quincampoix, Paris, Juin 2014

 

   A l’origine de ce projet, une envie d’aventure, de sensation, d’émotion. Il fallait une exposition immersive, une installation totale, une performance dont vous êtes le héro. Je voulais faire appel à différentes personnalités et formations et emporter mon équipe avec moi dans ma narration.

 

  Les HOLOGRAMMES est un collectif formé par Angélique de Chabot (artiste plasticienne), Constance de Grimoüard (architecte d’intérieur), Clara Chalou (administratrice de projets culturels) et Mawena Yehouessi (manager culturel / danseuse)

 

 

  Nous incarnions 4 jeunes femmes d’époques et d’origines bien différentes. Ce qui nous réunissait était que nous avions participé aux expériences du professeur Praetorius et de ses disciples qui tentaient de défier la mort. Nous avons toutes accepté de faire cryogéniser nos corps afin d’être un jour, ressucitées.


 

  Nous incarnions 4 jeunes femmes d’époques et d’origines bien différentes. ( les photos de nos personnages sont dans l'onglet photographie) Ce qui nous réunissait était que nous avions participé aux expériences du professeur Praetorius et de ses disciples qui tentaient de défier la mort. Nous avons toutes accepté de faire cryogéniser nos corps afin d’être un jour, ressucitées.

 


  

 

  La solution fut trouvée : pas besoin de nos corps, seuls nos esprits comptent : nous serons des Hologrammes, libérées de l’espace et du temps.

Nous avions en échange pour mission de rapporter des connaissances scientifiques à nos créateurs.

Apres de nombreux voyages à travers les âges et les terres, nous avions changées et étions à jamais teintées de nos expériences fantastiques. De cet échange incessant, l’humble atelier de Praetorius se métamorphosa peu à peu en une véritable chambre des merveilles, accueillant les plus stupéfiantes bizarreries. Collectant le désuet et l’organique, Praetorius se constitua un antre inédit et fantasque, un génial enchevêtrement d’ouvrages d’art, de machines étranges et d’inventaires scientifiques... C’est cet antre que vous avions montrée au publique

« Le Cabinet du Professeur Praetorius » est donc tout à la fois une installation et l’occasion de découvrir l’univers fictif de nos quatre avatars holographiques.
 

  Pour parfaire l’immersion et enrichir l’expérience, performance, musique et vidéo s’ajoutèrent au cadre du Cabinet, pendant 4 journées d’ouverture atypiques. 

 

  

Pour completer l'installation, des sculptures, dessins et autres productions étaient exposés au rez-de-chaussé

@Angelique de Chabot